jeudi 30 août 2012

Par temps de crise, faut-il aussi faire des économies d’écriture ?


ça c'est de la pub!


Même si je sais que tout a une fin, j’aimerais que ce soit encore loin… et aussi dans un joli paysage escarpé, avec des brumes matinales qui finissent en rosée légère sur la peau.
J’ai vu un épisode de « Secret story ». Faut savoir que je n’ai pas la télévision, parfois je n’ai pas de connexion internet, je ne suis donc pas très forte en télé-réalités.
Pourtant j’en ai entendu parler.
Et voilà que j’ai vu un épisode de « secret story »… je ne sais pas quelle est la situation la plus enviable : savoir que de telles émissions existent sans jamais en avoir vu une seule ou ignorer que ce genre d’émission existe et n’avoir aucune chance de le découvrir un jour… Etant par nature vieille et réactionnaire, même quand je n’avais que quelques années d’existence, je milite fortement pour l’ignorance. Non, ne lisez pas IGNORANCE, ami brocoli, avec un grand I et plein d’autres majuscules derrière, histoire d’affirmer la personnalité du mot. Je suis pour l’ignorance, en minuscules, oui , en minuscules, je suis pour ignorer que ce genre d’émission existe parce que franchement, ça ressemble à l’effet de serre, avec aussi peu d’espoir et autant d’incertitude sur les effets . Les acteurs jouent mal (oui, les acteurs ! Nous sommes tous acteurs de nos vies et de nos ambitions, non ?). Ces acteurs ont du mal à se projeter dans un quelconque futur, le futur étant apparemment un objectif pécunier sans autre forme de passion, d’espoir ou d’envie, reflet sordide d’un quotidien qui l’est tout autant, mis en avant pas nombre de nos politiques comme but ultime de nos efforts. Oui, je n’ai vu qu’un épisode, je n’ai pas aimé, je n’ai pas aimé l’absence de valeur et d’espoir exhalé depuis ces pseudos murs clos. Je n’ai senti nulle part poindre un message exaltant aidant au dépassement de soi. Ahhhhh, on me dit qu’il ne faut rien chercher de tout ça ici… mais je cherche ce que je veux et surtout où je le veux. Comme je suis contente de ne pas avoir la télévision ! Comme je suis fière de mon ignorance volontaire… comme un acte de résistance face à une expression de la société bien vaine.

Et pendant ce temps là, Gomez triait le courrier en espérant recevoir une lettre de Morticia .
Enregistrer un commentaire