mardi 20 novembre 2012

1+1 = 12


Les couples me font peur. Parce que je les trouve inhumains.
Parce que je ne me reconnais pas dans ces entités bifides qui fonctionnent en déséquilibre constant, l'un pesant plus que l'autre, l'un influenceur, l'autre influencé.
Les couples ont des querelles de couples, où le pire se dit sans conséquence directe. Le pire se dit en fines couches ou en gros plâtras. On imagine alors le temps qui passe et dépose un voile acide qui finit par gangréner le tout.
Oui, les couples me foutent une trouille terrible.

Gomez souriait en pensant que lui et Morticia avaient toujours su préserver une distance, celle de l'indépendance et de la liberté. Elle se chiffrait actuellement à 9 280 km.

Enregistrer un commentaire