vendredi 19 octobre 2012

Bof

Les jours de pluie, je rêve.
Les jours de nuages isolés, je rêve. 
Les autres jours, je rêve. 
Entre temps, je passe un peu de temps dans la réalité, histoire de nourrir les miens (nourrir prends deux r, mourir un seul, on ne meurt qu'une seule fois qu'il disait... pas si sure). Et puis les autres aussi. Je regarde de temps en temps une actualité anxiogène présentée par des marionnettes sures d'elles et répétitives. Ca manque d'analyse. Qui s'en offusque?
Aujourd'hui, mon foie est capricieux, origine de mon humeur noire. 
C'est tout. 


Youpi... quels sont les crédits? 
Enregistrer un commentaire