vendredi 28 décembre 2012

9 kg d'amour



C'est un peu comme une drogue l'amour. Il y a de la dépendance avec parfois de la douleur, quand on est en manque.
Ça c'était avant (oui, comme la réclame).
C'était avant que je connaisse Gaston. Un concentré d'amour, de douceur, de chaleur et de poils. Il y a d'autres trucs, des trucs qui ont rapport avec une bonne psychologie animale, qui ont rapport avec le fait que le chartreux tient à la fois du chat et du compagnon présent et indéfectible, qui ont rapport avec l'alchimie des êtres vivants.
Gaston c'est comme un savant cocktail (massif) d'antidépresseurs, d'anxiolytiques, et de gros éclats de rire.
C'était juste comme ça.
Enregistrer un commentaire