vendredi 28 mars 2014

Tous les jours méritent d'être vécus

Allez, je reviens.
Il ne sera pas dit que l'appel du clavier s'estompe aussi facilement.
Pas que j'ai beaucoup de temps, mais le temps j'en ai si je veux ou alors je l'utilise comme je veux/peux. Pourquoi être fidèle ou infidèle à une page blanche? Pt'être parce que justement elle est blanche et qu'il vaut mieux respirer à grosses goulées tous les jours plutôt que de respiroter (oui, ce n'est pas élégant).
Par ces temps de pollution, le second semble plus sage que le premier. Mais de nature aventureuse... même pas peur.
Après des va et vient, des courtes et beaucoup de longues distances, après  (et toujours) un programme d'entretien du corps pour le garder performant (pilates, abdofessiers, pistoche...) et vivifier l'esprit, lui donner de l'élasticité (car pour de vrai ça fonctionne un esprit sain dans un corps sain et inversement même si en apparence ce n'est pas si logique), de la fluidité, de la musculature profonde, ben voilà!
Alors, le but du jeu n'est pas d'avoir la tablette de chocolat de la cervelle ni celle du petit bidon, non, non. la tablette de chocolat, pour de vrai c'est de l'artifice et puis au niveau du cerveau, c'est pas très beau, au niveau du bidon non plus. Les vallées et les collines c'est joli dans l'espace qui nous entoure. Le truc c'est de garder la joie de vivre, l'envie d'avancer, des projets avec un corps qui vient d'atteindre 50 ans d'existence et pas toujours dans des conditions faciles. Il est cool mon corps, il est un heureux compagnon qui a su me donner plein de chances successives. Faut pas tirer sur la corde. Le foie malade, il a dit ok, c'est ta last but not least chance, alors fais gaffe! (oui oui, mon corps m'a parlé comme ça, en direct, il n'a pas tourné autour du pot, il m'a dit
"fais gaffe" avec une grosse voix de corps, de la voix qui ne laisse pas insensible et qui sait se faire entendre. Il avait pas l'air de rigoler, pas du tout). Alors, de nature guerrière mais obéissante, j'ai obtempéré. Je vous le dis, tous les jours méritent d'être vécus, même les pires (sauf qu'on s'en passerait bien!).


Gaston se réveille

Enregistrer un commentaire