mardi 19 novembre 2013

Une année qui passe



Passé un demi-siècle, il y a comme une sensation d'infinie minusculité qui s'installe. La minusculité est à comprendre sur une échelle allant d'1,85 m au femto-mètre. Actuellement, j'ai la sensation radieuse d'occuper un femto-mètre (et sans doute moins). Je viens tout juste de fêter mes 50 ans et c'est une intense satisfaction.
Le renouveau après un syndrome hépatique qui s'estompe lentement dans les brumes d'un sommeil quotidien réparateur, comme pour couronner un nouveau départ.
Un de plus.
Mais quel pied!
Alors il fallait bien mettre un bouquet, ici ou là.
Il faut enfin adjoindre à cette période des rêves circulaires, et non plus ces rêves en surbrillance carrés, losangiques ou rectangulaires dans les coins desquels je ne cessais de me heurter.
Me revoilà Gomez, ta Morticia.

Enregistrer un commentaire