jeudi 7 mars 2013

Salsa


Prenons un exemple simple : mon chat aime la nourriture molle, ou alors, mon amant aime les croquettes ( ?), mieux, mon amant aime les rondes (je ne suis pas regardante, oui, à cause du « les »). Il s’agit d’une affirmation d’une simplicité qui n’a d’égal que le contenu du message transmis.
C’est un peu comme avec la salsa, c’est simple. Bien entendu, ça devient rapidement envoûtant, ça dégage de la chaleur (callente) et parfois même j’irai jusqu’à dire que ça pue un peu sous les aisselles. Mais l’envoutement étant ce qu’il est, la touffeur de l’air est galavanisante. La main qui malaxe la hanche dodue aussi.
Bref, demain soir, il y a ça…


J’y serai. Vous aussi ? 
Enregistrer un commentaire